Vae Victis / Malheur aux vaincus !

Vae Victis / Malheur aux vaincus !
Publié le mai 21, 2010 par aaalsace

« Vae Victis » voilà un titre bien surprenant : nous l’avons choisi, car d’une part il rappelle le groupe de R.I.F de Fabrice Lauffenburger (ex-chanteur de Vae Victis et ex-président de Jeune Alsace), et d’autre part malgré tout ce que veut nous faire croire Alsace d’Abord et Jeune Alsace, la constitution de 1911 pour le reichland d’Alsace-Lorraine n’a été bénéfique que pour l’empereur Guillaume 2 et pour l’impérialisme allemand.

Cent ans après, Guillaume 2 continue à se moquer de l’Alsace grâce au concours « d’Alsaciens ».

Depuis quelques années maintenant, Jeune Alsace, mouvement de jeunes d’extrême droite en Alsace, affilié à Alsace d’Abord, parti d’extrême droite, fête la constitution que le Kaiser a accordée – dans sa grande mansuétude – aux territoires d’Alsace et de Moselle alors partie intégrante de l’empire germanique.

Mais faut-il vraiment s’enorgueillir du fait que l’Alsace ait eu une telle constitution ? Nous verrons que non. Nous laisserons de côté les analogies évidentes entre la montée aux flambeaux organisée par Jeune Alsace, et les défilés aux flambeaux de l’appareil nazi comme celui de 1933 pour fêter la nomination d’Adolf Hitler comme chancelier (http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=113&pChapitreId=34361&pArticleLib=1933+%5BNazisme%A0%3A+au+fil+des+jours+%282i%E8me+guerre+mondiale%29%5D). D’autant que Jeune Alsace et Alsace d’Abord n’ont vraiment aucune victoire à fêter !

Pour les curieux, le texte de la constitution de 1911 se trouve ici http://mjp.univ-perp.fr/constit/de1911alsacelor.htm à la Digithèque de matériaux juridiques et politiques. A sa lecture, il est évident que l’empereur n’a accordé aucun régime particulier aux territoires d’Alsace et de Moselle.

Dans son « Histoire de l’Alsace », Collection Alsatic Gisserot-Edition Jean-Paul Gisserot, Jean-Paul Grasser, dresse un tableau assez sombre de cette constitution. Il écrit qu’ « une loi constitutionnelle pour l’Alsace-Lorraine est promulguée en mai 1911, malgré l’opposition de la plupart des députés alsaciens, car elle n’accorde pas l’autonomie réclamée avec tant d’insistance par l’Alsace. L’Alsace-Lorraine devient certes un Land, pourvu d’un landtag (avec notamment une Chambre basse élue au suffrage universel) qui a l’initiative des lois et vote le budget. Mais en réalité, l’autonomie est loin d’être atteinte : l’empereur peut toujours faire voter les lois pour le Reischland par le Reichstag et le pouvoir exécutif reste entre les mains de l’empereur, du chancelier et du Statthalter. »

Il semble alors incompréhensible, qu’un groupuscule qui se dit « régionaliste » (en réalité d’extrême droite, voir nos articles « Quand Alsace d’Abord a honte d’être d’extrême droite : en 4 partie)) puisse revendiquer et mettre en avant une telle constitution qui ne laisse pas aux habitants des territoires d’Alsace et de Moselle le droit à l’autodétermination, comme le réclamaient entre autre Marx et Engels.

Revendiquer une constitution passée n’est pour eux rien d’autre qu’un retour aux sources, aux traditions, au folklore ! Revendiquer le passé : une des caractéristiques des mouvements identitaires et d’extrême droite. Mais ce n’est pas qu’une revendication du passé : c’est aussi pour eux revendiquer la culture allemande au travers de toutes les actions qui ont été faites entre 1871 et 1918, et ainsi mieux rejeter aujourd’hui l’état français. Et c’est pour les mêmes raisons que Jeune Alsace met en avant une personne comme Charles Roos, Alsacien fusillé par la France, mais aussi nazi reconnu. Les nazis dans une approche pragmatique et propagandiste ne s’y étaient d’ailleurs pas trompés : ils avaient fait de Roos un véritable martyr, et avaient même débaptisé la place Kléber pour la renommer en Karl-Roos-Platz. Le but était bien évidement de favoriser la nazification de la population alsacienne, et discréditer la résistance alsacienne (communiste ou chrétienne) qui utilisait bien entendu des symboles comme la croix de Lorraine ou le drapeau tricolore.

Si cette constitution de 1911 était si parfaite (si parfaite parce qu’en 2010 elle est louée….), pourquoi les militaires impériaux étaient si présents en Alsace ? Pourquoi la population d’Alsace subissait-elle quotidiennement brimades et humiliations ? Et enfin pourquoi la population de Saverne s’est-elle soulevée en 1913 ? (Voir notre article sur « L’affaire de Saverne » https://antifalsace.wordpress.com/2010/04/09/1913-l%E2%80%99affaire-de-saverne/ ).

Le peuple de Saverne s’est soulevé en 1913 contre l’oppression exercée par le pouvoir impériale allemand : ce fut la seule réponse à donner aux impérialistes et à ceux qui les soutiennent. Et cela prouve à l’évidence que l’existence de la constitution de 1911 ne signifiait absolument pas une amélioration de la qualité de vie pour le peuple !

Le 29 mai prochain, Jeune Alsace, célèbrera à nouveau cette constitution imposée aux peuples des territoires alsacien et mosellan, imposée par la volonté unique de l’empereur. Cela montre la faiblesse patente des argumentaires de Jeune Alsace et le très faible niveau de connaissance en ce qui concerne l’histoire de l’Alsace. Pour qui se dit « régionaliste » et met en avant la connaissance nécessaire de l’histoire d’un territoire, ils en savent bien peu  ! Mais il vrai que Jeune Alsace et Alsace d’Abord, n’ont de régionaliste que le nom !

Battons nous contre l’extrême droite, quel que soit le déguisement qu’elle porte !

Vive l’action antifasciste !

Publicités
Cet article, publié dans Infos Locales, L'extrême droite en Alsace, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s