Fermeture de la raffinerie de Reichstett

En pleine grève sur les retraites, alors que les ouvriers de la raffinerie de Reichstett participent au mouvement de fort belle manière, ils viennent de prendre un coup dur de la part de Pétroplus : l’annonce de la fermeture de la raffinerie de Reichstett.

_______

Petroplus veut fermer la raffinerie de Reichstett, 253 emplois menacés

De Stéphanie LEROUGE (AFP) – Il y a 19 heures

STRASBOURG — Alors que les douze raffineries françaises sont en grève dans le cadre du conflit sur les retraites, le groupe suisse Petroplus a annoncé jeudi sa volonté de fermer celle de Reichstett (Bas-Rhin), un projet vivement contesté qui intervient dans un contexte de crise profonde du secteur.

Le groupe a rendu publique jeudi son projet d’arrêter l’activité de production de la raffinerie située près de Strasbourg, qu’il avait rachetée à Shell en 2008, et de transformer le site en dépôt de stockage et d’expédition.

Cette reconversion impliquera la suppression de 253 postes. Quinze seront maintenus ou créés pour faire tourner la nouvelle activité.

L’annonce a suscité une très vive opposition des syndicats, mais aussi des collectivités locales, de droite comme de gauche, qui ont fait savoir dans un communiqué qu’elles « entreprendr(aient) toutes démarches pour demander que la décision de fermeture soit reconsidérée dans son fondement comme dans ses compétences ».

Le président du groupe d’opposition UMP-Nouveau centre et Indépendants Robert Grossmann a estimé d’un « goût douteux » le calendrier de l’annonce. « Le climat social n’a pas besoin de ce genre de décision pour aggraver la situation », a-t-il déclaré.

La raffinerie a fait perdre à Petroplus 111 millions de dollars en 2009 – 43 en ne tenant pas compte d’un manque à gagner dû à une fuite sur un pipeline -, a expliqué le directeur général de Petroplus Jean-Paul Vettier lors d’une conférence de presse à Strasbourg.

A l’érosion tendancielle des marges dans le secteur, liée à la baisse de la consommation de pétrole en Europe, se sont ajoutés les effets de la crise économique, ce alors que la raffinerie de Reichstett souffre structurellement de plusieurs handicaps, notamment sa petite taille et son approvisionnement via le port de Marseille, a-t-il fait valoir.

L’investissement nécessaire pour « effacer structurellement ces handicaps » est de 220 millions de dollars, un montant impossible à justifier compte tenu des marges actuelles, a dit M. Vettier. Petroplus, qui a lui-même enregistré une perte de 260 millions de dollars en 2009, a vainement cherché depuis avril un repreneur pour Reichstett, a-t-il relevé.

Les raffineurs subissent depuis 2009 une crise sans précédent en Europe, en raison des surcapacités engendrées par la baisse de la consommation d’or noir sur le vieux continent. Entre 2007 et 2009, les Européens ont réduit leur consommation de pétrole de 7,5%, selon l’Agence internationale de l’énergie.

Total a pris argument de ce déséquilibre entre l’offre et la demande pour annoncer en mars la fin du raffinage sur son site de Dunkerque.

Les syndicats ont unanimement dénoncé jeudi la décision de Petroplus. La Fédération chimie énergie (FCE) CFDT a dénoncé une « fermeture financière », qui entraînera au total, avec les activités induites, la suppression de « près de mille emplois ».

Pour la Fédération nationale des industries chimiques (FNIC) CGT, « cette annonce est une véritable provocation, en pleine table ronde sur l’avenir du raffinage français ».

Une table ronde réunie en avril sous l’égide des ministres de l’Ecologie et de l’Industrie Jean-Louis Borloo et Christian Estrosi a abouti à la mise en place de groupes de travail sur le secteur.

AFP

Vue extérieure de la raffinerie de Reichstett (Bas-Rhin),le 28 mars 2007

Publicités
Cet article, publié dans Infos générales, Infos Locales, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s