Croix gammée à St-Symphorien ?

Alors qu’en Alsace, les auteurs des différents actes racistes avec tag de croix gammées n’ont toujours pas été trouvés, en Moselle la police voit des croix gamméees alors qu’il n’y en a pas !

Vendredi 22 octobre 2010, à la fin de match opposant Metz à Angers, la BAC a interpellé 4 supporters de la Horda Frénétik 1997 – un groupe de supporters du F.C. Metz connu pour ses positions antiracistes et antifascistes – pour avoir « introduit, porté ou exhibé(…) insignes, signes ou symboles rappelant une idéologie  raciste ou xénophobe en l’espèce une croix gammée dans une enceinte sportive ».

Dans son édition du dimanche 24 octobre 2010, le Républicain Lorrain publiait même un article intitulé  » Croix gammée à St-Symphorien : quatre supporters poursuivis »

Nous apportons notre soutien aux 4 personnes antifascistes et antiracistes arrêtées arbitrairement !

Vive la lutte antifascistes !

Nous reproduisons ici l’article publié par Horda Frénétik 1997 sur son site internet : http://horda97.fr/?p=129

Communiqué Horda Frénétik 1997 – Tribune Est

26 Octobre 2010

La Horda Frénétik 1997 souhaite réagir à l’interpellation de quatre de ses membres le vendredi 22 Octobre, à la fin de la rencontre Metz-Angers, pour avoir « introduit, porté ou exhibé(…) insignes, signes ou symboles rappelant une idéologie  raciste ou xénophobe en l’espèce une croix gammée dans une enceinte sportive », à savoir un drapeau arborant un poing venant frapper et détruire une croix gammée, avec la mention « Gegen nazis » en allemand, traduit « Contre les nazis ».

Ce symbole est utilisé depuis des années par la Horda et reflète le fondement même du groupe, à savoir le combat contre le racisme, le fascisme, et toute forme d’intolérance et de discrimination. Il est présent sur de nombreux supports utilisés lors des matches à domicile ou en déplacement (drapeaux, étendards, et tifos), et n’a jamais été source de problème jusque-là.

Suite à ces interpellations arbitraires et violentes, quatre de nos membres ont passé 16 heures en garde à vue. L’un d’entre eux n’a pas pu se rendre à son travail le samedi matin. Ils sont actuellement interdits de stade jusqu’à leur procès et sont contraints de pointer une fois par semaine au commissariat.

Se rendant compte au fil des heures de la fragilité des accusations contre ces quatre personnes, la police et le FC Metz, représenté par le chef de la sécurité Monsieur Jacky Ancel, cherchèrent un autre chef d’inculpation, et trouvèrent une similitude entre le mot « Gegen » et le nom du groupe de supporters résident de la Tribune Ouest « Génération Grenat » dont l’abréviation est « GG », et accusèrent la Horda d’avoir plié le drapeau afin de ne laisser apparaitre que les deux « G ».

Comment plier ce drapeau de telle sorte que seulement deux lettres sur les cinq, qui plus est qui ne sont pas côte à côte, apparaissent ? Nous nous posons encore la question.

Tout porte à croire que ceci était en fait tentative pour ne perdre la face, se rendant compte que d’accuser de xénophobie un groupe qui se proclame haut et fort antiraciste depuis presque 15 ans, tenait du surréalisme.

Il est évident qu’en aucun cas il n’a été question de la Génération Grenat dans cette histoire, et que ces accusations sont sans fondement, et uniquement destinées à masquer la grave erreur commise par le club, et Monsieur Jacky Ancel en particulier, dans cette affaire.

Nous saluons la présence d’esprit des dirigeants de Génération Grenat qui ne sont pas tombés dans le grossier panneau.

Lundi soir lors d’une réunion, le club nous a confirmé qu’il avait effectivement porté plainte contre les quatre membres de la Horda Frénétik.

Par ce communiqué la Horda Frénétik 1997 souhaite dénoncer plusieurs points :

– Nous dénonçons la tentative désespérée de la police et du FC Metz de changer les chefs d’inculpation contre les quatre membres en interprétant de manière ridicule un message pourtant clair, espérant ainsi créer des tensions entre la Horda Frénétik et la Génération Grenat.

– Nous dénonçons la façon hâtive dont le Républicain Lorrain a relayé l’information ci-dessus dans son édition du dimanche 24 Octobre 2010 dans un article intitulé maladroitement « Croix gammée à Saint-Symphorien », sans même en avoir vérifié le fondement. Article d’ailleurs bourré d’erreurs de contexte et de fautes d’orthographe.

– Nous dénonçons la violence gratuite et les tentatives d’intimidation perpétrées par la police vendredi soir contre les quatre personnes interpellées, sous les yeux du responsable de la sécurité du FC Metz Monsieur Jacky Ancel.

– Nous dénonçons la façon absurde dont le FC Metz en la personne de Monsieur Jacky Ancel à porté plainte contre les quatre membres de la Horda Frénétik, accusant donc de xénophobie un groupe de supporters qui se bat depuis 15 ans contre toute forme de racisme et de discrimination, par des actions concrètes au stade et en dehors, montrant ainsi l’hypocrisie du FC Metz, et de Monsieur Jacky Ancel en particulier, sur la question du racisme.

La FSE (Football Supporters Europe) et le FARE (Football Against Racism in Europe) ont d’ores et déjà apporté leur soutien à la Horda Frénétik 1997, le dossier sera transmis à la LFP et à l’UEFA dans les plus brefs délais.

La Horda Frénétik 1997 à compter de ce jour rompt officiellement tout dialogue avec le FC Metz et ses dirigeants, et ce jusqu’à nouvel ordre. Conscients que les joueurs ont besoin de tous leurs supporters dans cette période difficile de reconstruction, nous continuerons à les soutenir, plus que jamais.

Gegen Nazis, für FC Metz.

Horda Frénétik 1997

octobre 26, 2010
Publicités
Cet article, publié dans Infos Locales, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s