La voiture électrique : un pas de plus vers l’individualisme.

Mise en garde : nous sommes conscients des problèmes écologiques, économiques et énergétiques que posent la production et l’exploitation du pétrôle. Cet article n’abordera pas ces points là, mais traitera de opportunité que cela représente lors d’un conflit social.

Le post.fr le vendredi 15 octobre 2010 « Pénurie des dépôts pétroliers : « Vive la voiture électrique ! » ». Telle sera une des dures réalités du développement des véhicules électriques pour particuliers.

Outre, les problèmes techniques occultés qui font que la voiture électrique à batterie nous fait reculer d’un pas (voir de quelques) dans l’évolution technologique que poursuit l’humanité, son introduction imminente sur le marché – et ceci bien que ce soit une mauvaise solution – aura comme conséquence directe une diminution du marché des carburants pétroliers.

Lors de conflits sociaux, comme celui qu’a connu la France les mois derniers,  il est très clair que l’essence est le nerf de la guerre. Le blocage du port de Fos-Marseille par les dockers est déjà la cause de l’asséchement des pipelines qui sont censés acheminées le pétrole brut vers les raffineries de l’est et du sud-est de la France.

L’arrêt des raffineries – qui nécessite plusieurs jours – leur redémarrage qui en demande tout autant, la suspension des expéditions des produits raffinés, ainsi que le blocage des principaux dépôts de carburants sont des pas importants supplémentaires qui pourraient effectivement conduire vers un manque généralisé d’essence, de gazole ou de GPL.

Ces différents blocages sont des leviers forts pour les prolétaires, car ils peuvent soutenir leur revendications sociales. A Nantes, ils sont également devenus le point de rencontre et d’unification du mouvement ouvrier et lycéens.

Avec la généralisation future du véhicule électrique, des bornes de recharges vont être installées partout sur le territoire.  Seulement, le changement de technologie, du moteur thermique par le moteur électrique, impliquera nécessairement un changement des comportements. Avec des durées de recharges comprises entre 20 minutes (pour les recharges rapides) et 6 à 8 heures (pour les recharges lentes), aller à la station du coin pour faire le plein « d’électricité » ne sera plus une obligation. Domicile, lieu de travail, parking collectif, parking de supermarché, borne sur la voirie : avec une telle diversification des lieux de recharges, il sera de plus en plus difficile de bloquer l’approvisionnement énergétique tel que nous le connaissons. Cependant, les ouvriers des producteurs – transporteurs – distributeurs d’électricité pourraient toujours « couper le courant ».
Il faut également ajouter que la substitution des véhicules thermiques par électriques ne sera pas totale : pour le moment, seuls les véhicules des particuliers sont visées. Dans l’état actuel de la technologie, les véhicules de transports en commun ou de marchandises (bus, certains trains, avion, bateau…) ne seront pas amenés à être propulsés par des moteurs électriques.  Il sera donc toujours possible de bloquer les appareils d’états ! Même si (et nous le voyons avec la réquisition de trois ouvriers par la préfecture), le système est puissant et peut ordonner le déblocage par les forces de l’ordre.

Nous soutenons les mouvements populaires.
Nous soutenons tous les grévistes, tous les ouvriers et ouvrières, tous les lycéens et lycéennes.

Comme nous le soulignons précédemment, l’allongement de l’age de départ à la retraire est « une double peine ».

Prolétaires débouts !
Prolétaires unissons nous !

Publicités
Cet article, publié dans Infos générales, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La voiture électrique : un pas de plus vers l’individualisme.

  1. Ztf dit :

    Sacré ramassis de conneries. Fallait écouter à l’école, tu serais du bon côté du manche.
    Prolétaires, debout !
    Prolétaires, ramenez-nous des sous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s