Des nouvelles du fond de la mine…

Alors qu’il semblerait que les de Wendel aient fraudé le fisc, « un redressement fiscal massif de 240 millions d’euros touche 14 dirigeants et anciens dirigants de la société financière d’investissement Wendel dont l’ancien patron du Medef Ernest-Antoine Seillière, révèle le Journal du dimanche (source Rue89 http://eco.rue89.com/2011/01/02/redressement-fiscal-geant-pour-seilliere-et-des-dirigeants-de-wendel-183370), un « représentant du peuple », élu alsacien, en l’occurence Yves Bur, propose la suppression pure et simple du régime minier (Source Libé Strasbourg : http://www.libestrasbourg.fr/actu/2011/01/lalsacien-yves-bur-provoque-la-colere-des-lorrains.html )

Drôle de coïncidence, non ?

Parce que les mineurs font parti du peuple, parce qu’ils ont été exploités comme tous les autres prolétaires, parce qu’au prix de luttes et de durs combats ils ont réussi à arracher leur régime aux bourgeois, nous les soutenons !

Nous savons aussi que l’Alsace a eu des mines en exploitations, et nos camarades mineurs du bassin potassique d’Alsace vont également pâtir de cette suppression.

Aujourd’hui à la retraite, les mineurs se battent encore pour conserver ce petit acquis, et pour l’étendre au régime général.

Nous vous proposons d’écouter « C’est de l’enfer des pauvres que nait le paradis des riches », un reportage diffusé dans l’émission « Là bas si j’y suis ». Vous y ferez la connaissance de femmes de mineurs, souvent veuves, qui sont en lutte aujourd’hui encore ! (http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1908)

Ensemble soutenons les mineurs et leur familles !

Ensemble soutenons tous les prolétaires !

Rue89

Redressement fiscal géant pour Seillière et des dirigeants de Wendel

02/01/2011 | 15H39

Un redressement fiscal massif de 240 millions d’euros touche 14 dirigeants et anciens dirigants de la société financière d’investissement Wendel dont l’ancien patron du Medef Ernest-Antoine Seillière, révèle le Journal du dimanche.

La Direction nationale de vérification des situations fiscales (DNVSF) a envoyé le 24 décembre des notifications demandant l’argent à ces personnes. Le problème porte sur les conditions dans lesquelles elles ont reçu 4,7% du capital de la société en mai 2007 pour un total de 324 millions d’euros.

L’affaire est déjà à l’origine d’un litige judiciaire entre ces dirigeants et Sophie Boegner, ancienne administratrice de la holding familiale SLPS contrôlant la société Wendel Investissement. Sophie Boegner juge la procédure frauduleuse.

Le parquet a d’abord classé sans suite sa plainte mais une information judiciaire a ensuite été ouverte auprès d’un juge d’instruction indépendant en 2008 pour « abus de biens sociaux » et « recel d’abus de biens sociaux ».

Le montage litigieux, destiné à associer les dirigeants de Wendel au capital du groupe, a notamment bénéficié à Ernest-Antoine Seillière, qui fut président du conseil de surveillance de Wendel et également président du conseil d’administration de la SLPS, et Jean-Bernard Lafonta, ancien président du directoire de Wendel. Selon le JDD, le fisc estime que les sommes auraient dû être déclarées comme salaires et réclame donc, avec les pénalités, environ 240 millions, dont 100 millions pour le seul Jean-Bernard Lafonta et 50 millions pour Ernest-Antoine Seillière.

Libé Strasbourg, 07/01/2011

L’Alsacien Yves Bur provoque la colère des Lorrains

SOCIETE – Le député UMP bas-rhinois Yves Bur a remis fin décembre son rapport sur « l’avenir du régime de sécurité sociale dans les mines« . A sa lecture, la colère a éclaté en Lorraine. « Le rapport d’Yves Bur fait l’unanimité contre lui », titrait jeudi le Républicain Lorrain, qui consacrait un dossier à ce sujet. Plusieurs parlementaires lorrains de l’UMP ont en effet fait part de leur opposition aux recommandations de ce rapport. Notamment parce qu’il préconise de ne pas revenir sur un décret du 31 décembre 2009 concernant l’organisation de la sécurité sociale dans les mines.

« Ce texte implique tout à la fois la suppression de la gratuité de certaines prestations pour les ayants droit et la fin de la prise en charge totale des frais de cure, de certains médicaments mais également des transports. Pourtant, les affiliés sont surtout des personnes âgées à mobilité réduite, souffrant de pathologies lourdes et ne pouvant se déplacer », faisait remarquer à l’époque la sénatrice PS de Moselle Gisèle Printz.
« En préconisant le maintien du décret et l’absorption du régime de Sécurité sociale des mineurs par le régime général, Yves Bur remet en cause l’existence même de ce régime spécial: c’est une provocation. Toucher à leurs acquis au moment où les affiliés en ont le plus besoin ne fera qu’aggraver leurs difficultés », réagit-elle aujourd’hui, dans un communiqué également signé par les sénateurs Jean-Pierre Masseret et Jean-Marc Todeschini.
Les trois élus lorrains demandent « à nouveau l’abrogation » du décret du 31 décembre 2009. « La médecine minière est un acquis social lié à l’histoire des bassins ferrifères et houillers. Ses fondamentaux, gratuité, qualité, et proximité doivent perdurer, jusqu’à la fin du régime qui s’éteindra naturellement dans quelques années », estiment-ils.
Interrogé par le Républicain Lorrain, Yves Bur juge que le régime de sécurité sociale des mineurs est dans un état financier « critique ». « J’ai réalisé un travail neutre car je suis libre de tout clientélisme électoral sur cette question », fait-il valoir.
T.C.

Là bas, si j’y suis

Accueil – 2009-10 – émissions de Avril //
C’est de l’enfer des pauvres que nait le paradis des riches
Le mercredi 14 avril 2010


A Valleroy, en Lorraine, avec Nicole, Geneviève, Dina, Christiane et les autres. Femmes et veuves de mineurs de fer, les « gueules jaunes », elles portent la mémoire des luttes ouvrières.
« Rien ne nous est tombé du ciel »
Dans toutes les luttes, les femmes de mineurs ont pris toute leur place. Elles continuent le combat pour la défense des « conquis sociaux ».
La résistance continue.
Un reportage d’Antoine Chao
Première diffusion le 28 octobre 2008


Programmation musicale
- Mell : Chaos social
- Belles lurettes : Femmes de mineurs
- Le chant des mineurs de trieux (1963)


A lire
« Témoignages de femmes de mineurs de fer, Valleroy »
(Editions Fensch vallée – 2007)


Le site des Muckrackers, organe de propagande officiel du syndicat lorrain de production d’hymnes industriels pour pistes de danse bombardées

Publicités
Cet article, publié dans Infos générales, Infos Locales, Mines & Mineurs, Vidéo, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s