Trois mois avec sursis et 120h de TIG pour 2 néo-nazis

Article modifier le 5 février 2011. Les ajouts sont en rouge.

L’insécurité n’est pas que le fait des identitaires (voir notre article ici : https://antifalsace.wordpress.com/2010/04/01/identitaires-linsecurite-cest-eux/), mais aussi des néo-nazis. Alors que 2 jeunes néo-nazis (Pourquoi il n’est pas indiqué leur « nationalité » comme le couple victime ?) ont reconnu devant le tribunal correctionnel de Strasbourg avoir tagué des sigles « SS » et une croix gammée sur « les murs du club-house des footballeurs de Riedseltz et sur une maison en construction appartenant à un couple franco-turc » (tiens là on donne l’appartenance du couple : parce que l’un des membres est turc ?), alors que ces 2 néo-nazis ont reconnu également « appartenir à un petit groupe d’une dizaine de jeunes admirateurs du nazisme« , alors que ces 2 néo-nazis déclarent fièrement « Oui, on est racistes, on n’aime pas les Arabes, on n’aime pas les immigrés turcs, on n’aime pas les immigrés blancs » , et alors qu’en 2010 l’Alsace a été le lieu de nombreux actes racistes (plus récemment à Hoeheim et dans des conditions similaires à Riedseltz), le vice procureur a trouvé le moyen de minimiser les actes en qualifiant ces 2 néo-nazis de « deux petits cons » (sic). Comme si les actes commis étaient le fait d’irresponsables, d’écervelés ou de têtes en l’air. Comme si tous les écervelés taguaient des symboles nazis. D’autant plus que ce n’est pas du tout le cas pour ce fait divers : l’appartenance à un groupe néo-nazi est avérée. Ce n’est donc pas un acte d’irresponsables, mais bien de racistes et d’antisémites. (Source DNA, sauf l’ajout en rouge Source LibéStrasbourg, voir plus bas).

Et pourtant il est une évidence : la minimisation des actes racistes par les autorités judiciaires et politiques a un impact non nul quant à leur prolifération (voir ici : https://antifalsace.wordpress.com/2010/07/22/du-%C2%AB-comite-contre-l%E2%80%99islamisation-de-l%E2%80%99alsace-lorraine-%C2%BB-a-la-profanation-de-tombes-musulmanes/).

Et pourtant, le schéma est toujours le même : d’abord on se réunit, par exemple en « petit groupe d’une dizaine de jeunes admirateurs du nazisme« , ensuite on prend confiance et on passe à l’acte en taggant la maison de ses voisins parce qu’on est animé d’une idéologie raciste qui est la cause du massacre de millions de personnes. Et la suite, de quelle nature sera-t-elle ?

L’affaire est à suivre, car le parquet a ouvert une enquête préliminaire pour « cerner leur environnement ».

Pas de néo-nazis dans nos quartiers !

Antifascistes nous sommes !


Riedseltz

Tags nazis: trois mois avec sursis et 120h de TIG pour les deux jeunes

Deux jeunes gens âgés de 18 ans ont été jugés par le tribunal correctionnel de Strasbourg cet après-midi, en comparution immédiate. Ils ont reconnu être les auteurs des tags racistes réalisés dans la nuit du 28 au 29 janvier sur les murs du club-house des footballeurs de Riedseltz et sur une maison en construction appartenant à un couple franco-turc (des sigles « SS » et une croix gammée ont notamment été découverts par les gendarmes).

A la barre, les deux prévenus ont déclaré qu’ils regrettaient les faits. Ils ont expliqué appartenir à un petit groupe d’une dizaine de jeunes admirateurs du nazisme, tous originaires du secteur de Wissembourg.

L’un des mis en cause est domicilié à Riedseltz (il est d’ailleurs voisin de la maison en construction qui a été souillée). Titulaire d’un BEP Mécanique, il est actuellement à la recherche d’un emploi. Son comparse, qui réside à Wissembourg, est scolarisé au lycée professionnel Emile-Mathis de Schiltigheim.

Le vice-procureur Thierry Massa a requis à l’encontre de ces « deux petits cons » une peine de deux mois d’emprisonnement avec sursis, assorti de 120 heures de travail d’intérêt général. Les juges ont rendu leur décision dans la soirée : les deux auteurs de tags à caractère raciste ont écopé de trois mois de prison avec sursis et de 120h de travaux d’intérêt général.

Cél.L. et A.B.

Source : DNA : http://www.dna.fr/fr/fil-info/info/4568189-Riedseltz-Tags-nazis-trois-mois-avec-sursis-et-120h-de-TIG-pour-les-deux-jeunes

LibéStrasbourg

Deux fois trois mois avec sursis pour des tags racistes

SOCIETE – Deux jeunes majeurs de 18 ans ont été condamnés vendredi par le tribunal correctionnel de Strasbourg pour avoir tracé des croix gammées et des sigles SS à Riedseltz, près de Wissembourg, dans le nord de l’Alsace. Après une soirée « alcool-parking », ils s’en étaient pris fin janvier à la maison d’un couple franco-turc -des voisins de l’un des deux prévenus- et au local du club de foot. Jugés en comparution immédiate dans le cadre d’une procédure de flagrant délit, ils ont écopé de trois mois avec sursis et 120 heures de travail d’intérêt général. « L’un est encore lycéen et l’autre est sans emploi », raconte le procureur de la République, Patrick Poirret : « Ils font partie d’un petit groupe de dix à douze personnes du secteur de Wissembourg qui se disent skins ou hooligans. Ils disent : Oui, on est racistes, on n’aime pas les Arabes, on n’aime pas les immigrés turcs, on n’aime pas les immigrés blancs« . Le parquet s’intéresse désormais aux ordinateurs de ces deux jeunes majeurs et a ouvert une enquête préliminaire pour « cerner leur environnement ».

Publicités
Cet article, publié dans Infos Locales, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Trois mois avec sursis et 120h de TIG pour 2 néo-nazis

  1. Redstar dit :

    Eh bien, toujours la même attitude criminelle des pouvoirs publics qui minimisent avec la rengaine « jeunes paumés »…
    Ici on a eu un incident similaire; vers le réveillon les identitaires du Languedoc ont fait campagne sur le meurtre d’un étyidiant par un « étranger » (enfin tout ce q’on sait c’est qu’il habite un quartier populaire), mais n’ont pas parlé de leur sympathisant qui a violé et tué une jeune fille le soir du 31 (Gérald on oublie pas on ne pardonne pas).

  2. Ping : Wittelsheim, Riedselzt, Hoenheim : sinistre passe de 3 ! | Action Antifasciste Alsace

  3. Ping : Trois mois avec sursis et 120h de TIG pour 2 néo-nazis : L'ALSACE LIBERTAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s